Kaleb de Myra Eljundir

Publié le par Passion des livres

Kaleb est un livre écrit par Myra Eljundir et qui est publié chez Robert Laffont
Prix : 18 euros &442 Pages
 
kaleb.gif
 
 
Résumé de l'auteur :

C'est si bon d'être mauvais...
SAISON 1. À 19 ans, Kaleb se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule... Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?
Le premier tome d'une trilogie qui, à l'instar de la série Dexter, offre au lecteur l'un de ses fantasmes : être dans la peau du méchant.
Déconseillé aux âmes sensibles et aux moins de 15 ans.
Sous le mystérieux pseudonyme de Myra Eljundir se cache un auteur et scénariste francophone de talent, vivant en Islande. À l'instar de Kaleb, sa trop grande empathie l'a conduite à s'isoler. Une façon de se protéger, ainsi que ceux qu'elle aime. Les lecteurs pourront toutefois contacter directement Myra et tchater avec elle sur la page Facebook de la collection R.
 
 
Mon Avis :
Pour commencer quand j’ai refermé ce livre mon avis était partagé  c’est un livre qui pendant les 150 premières pages je n’étais pas du tout conquise puis au fils de l’histoire  il y a eu un déclic et quand j’ai refermé Kaleb je me suis dit au final il est pas mal .
Dans ce livre on fait la connaissance de Kaleb , 19 ans au allure de Bad boy , regard ténébreux ,  qui à un moment de sa vie est à fleur de peau , toute ses émotions sont confuses il ne comprend plus rien à ce qui lui arrive , il se montre très violent , Car en  effet Kaleb à un don qui commence a ce développer sans qu’il le sait . Il ne contrôle plus rien, devient presque fou mais au fil de l’histoire Kaleb apprivoise son don et mieux ne vaut le croiser sur sa route !
Mais tout ne va pas être joyeux, une organisation : la Sentinelle, traque et élimine les enfants du volcan qui présente des dons très puissants et qui peuvent se montrer dangereux.
L’auteur est vraiment arrivé à jouer avec les émotions  des lecteurs en leur faisant détester Kaleb a un certain moment car c’est une personne assez violente qui peut vous tuer d’un seul regard mais elle arrive aussi à nous faire ressentir de l’empathie fasse un adolescent paumé que la  vie n’a pas épargné.
J’ai beaucoup aimé la présence de moment historique qui raconte l’histoire d’un Enfant du volcan  qui a vécu il y a très longtemps  et c’est quelque moment où on ressent vraiment la cruauté de certaines personnes de la sentinelle et leurs méthodes font froid dans le dos peut refroidir le lecteur.
Parfois il y a des moment où je ne comprenais pas tout et il fallait vraiment attendre la suite pour avoir certaines réponses à nos questions , j’avais vraiment l’impression de vivre tous les évènements de la vie de Kaleb avec lui et être vraiment plongée dans le récit .
Il y a une phase du livre qui est assez violente donc ce livre est déconseillé au moins de 15 ans et aux âmes sensibles
J’ai aimé le style de l’auteur qui est fluide et un peu poétique , il faut vraiment s’accrocher au début car moi-même j’ai eu du mal mais j’attend vraiment avec impatience le tome 2 , je suis très curieuse d’en savoir plus sur les enfants du Volcan et savoir de quelle tournure va prendre la vie de Kaleb .
L’auteur m’intrigue beaucoup  car sous le mystérieux pseudonyme de Myra Eljundir se cache un auteur et scénariste francophone de talent, vivant en Islande, d’ailleurs voici une interview :
 
http://www.mandor.fr/archive/2012/07/07/myra-eljundir-interview-exclusive-pour-kaleb.html
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article